Compartiment pour dames : immersion dans la culture indienne

Compartiment pour dames est un roman de l’autrice indienne, Anita Nair, publié en 2001.

Il a révélé l’autrice et est aujourd’hui considéré comme un classique de la littérature indienne.

Akhila, le personnage principal, est âgée de 45 ans. Encore célibataire, elle est au tournant de sa vie. Elle décide de prendre un train seule et se retrouve dans le compartiment pour dames, avec six autres femmes.

Le célibat en Inde : entre échec et liberté

Si Akhila a toujours courbé l’échine et s’est toujours sacrifié pour sa famille, est venu le temps pour elle de penser à elle et de faire le point sur sa vie.

Etre une femme célibataire à quarante cinq ans est très problématique culturellement. Le célibat est souvent synonyme de solitude et d’échec.

Pourtant, Anita Nair va nous démontrer tout au long du livre qu’être célibataire peut s’avérer bien plus bénéfique pour les femmes. C’est en réalité le symbole de l’indépendance et de la liberté.

Compartiment pour dames est donc le roman qui pose la question, trop souvent existentielle : peut-on vivre, être heureuse et s’épanouir sans homme ?

Au coeur de la vie de femmes indiennes

Tout au long du roman, l’autrice nous livre le récit des femmes présentes dans le compartiment pour dames.

La conversation débute avec Akhila qui explique sa situation et l’image que son célibat renvoie.

Débute ainsi un long voyage en train, durant lequel chaque femme raconte son vécu, son histoire. En tant que femme, en tant que mère, en tant qu’épouse.

Chaque femme est profondément différente et suscite la réflexion chez Akhila, qui ne tarde pas à réaliser que la vie n’est pas nécessairement plus simple ailleurs. Etre une femme mariée ne suffit pas, en soi, pour prétendre au bonheur et à l’épanouissement.

Le parti pris de l’autrice de traiter de tous les sujets

Anitar Nair, dans son roman, prend le parti de parler de tous les sujets, même les plus durs et les plus tabous.

Loin d’elle l’idée de nous conter un roman à l’eau de rose. Empreint de réalisme, le récit de chaque femme dépeint une société indienne écrasée par le poids de la tradition et de la culture. Bien évidemment, ces exigences se font notamment au détriment des femmes.

Compartiment pour dames est le reflet du vécu de nombreuses femmes indienne. L’on y parle de viol, de pédophilie, d’avortement, de contraception, mais également d’homosexualité.

Autant de sujet tabous qui sont pourtant bel et bien présents, comme dans toutes les sociétés.

Les femmes sont toujours en première ligne dans ce genre de cas, tant leur place dans la société est minimisée. Une femme violée va d’abord penser à sa réputation gâchée et au fait qu’elle demeurera vieille fille, avant même de penser à une quelconque répression d’un tel acte.

Une femme ne peut raisonnablement songer à avorter, car si elle se rend à l’hôpital, c’est la réputation de la famille entière qui est ternie à jamais.

Anita Nair a su trouver un parfait équilibre, grâce à sa plume, pour nous livrer les récits – trop souvent lourds – de toutes ces femmes.

Une ode à l’émancipation féminine

Compartiment pour dames est un très beau roman, dont la lecture est fluide et passionnante tant les récits s’entremêlent et nous livre des éléments sur la société indienne.

A travers ce long voyage, Akhila s’émancipe peu à peu de tous ces préjugés et devient maîtresse de sa vie.

Parce qu’il s’agit d’un roman émancipateur et libérateur, sa lecture se fait avec un réel intérêt.

Profondément féministe, Compartiment pour dames est finalement un voyage à la découverte de soi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :